Alexis Jamet, la force tranquille…

À force de scrolling et de likes, on tombe sur un super like… et mon dernier en date est celui pour Alexis Jamet, un graphiste / artiste / illustrateur français dont l’univers mérite de s’y plonger…

Suite à notre rencontre virtuelle, j’ai pu exhorter quelques infos sur sa méthode, ses inspirations et sa personnalité…

Pour Alexis, c’est une passion qui en amène une autre… C’est grâce au skate – qu’il pratique depuis ses 15 ans – et de surcroit cette sub-culture, qu’il s’intéresse rapidement à la photo, la video et le graphisme. Il fait une petite formation de peintre en lettre après le collège, puis une formation de graphiste dans deux écoles en province. Un parcours classique, sans prétention, qui le mène petit à petit à travailler avec des pointures.

Son style atypique s’affine puis s’affirme à force d’enchaîner les projets et de cultiver une esthétique unique et récurrente à laquelle il s’identifie. Sa patte plait et les clients en redemandent… Le style Jamet naît!

Nature, ludique et un brin naif, il aime caractériser son univers de “calme, serein et contemplatif”… C’est vrai qu’il y a quelque chose d’apaisant et d’hypnotique dans son choix des couleurs, des textures, des sujets… Ses animations nous transportent dans un état second de relaxation… N’est-ce pas?

Alexis mixe les techniques, mais digitale ou papier, la plupart de ses illustrations ont cette texture très prononcée qui en fait l’un de ses trademark. Il me dévoile qu’il obtient ce rendu de différentes façons. Cela peut être la texture du papier, l’utilisation de pinceau ou d’aérographe, celle d’un crayon ou d’autres savants mélanges. “Il y a mille façons de créer des textures et de les scanner!”

Ses inspirations s’étendent de Paul Cox à Nathalie Dupasquier en passant par Matisse ou Andre Derein, pour nommer quelques classiques. Il aime aussi les vieux Disneys, les bd un peu cheap à la Picsou magazine, Mickey mag etc… Et dans les influences plus actuelles, on retrouve Masano Hirayama, Braulio Amado, Builders Club, Atelier Brenda, Manon Cezaro et bien bien d’autres… “ça va du coq à l’âne!” dit-il…

Je demande à Alexis ce qu’il pense des social medias… Pour les créatifs, ils sont des plateformes presque inévitables mais qui amènent bien des débats. Son avis sur la question est particulièrement lucide (et sain). Il utilise ces outils pour diffuser son travail, recevoir des retours, découvrir de nouveaux talents… J’aime cette image qu’il décrit: “C’est un peu comme une radio qui passerait des bons comme des mauvais morceaux.”

Pour découvrir plus en profondeur l’univers d’Alexis, il suffit de se balader sur ses différents comptes insta, tumblr et son site… La photo, est une autre corde à son arc, qu’il partage ici… Un moyen d’expression complémentaire qui lui permet d’explorer de nouvelles dimensions créatives.

@alexis_jamet / melodypaper is @manon_gorge

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s